Solune chap9,3

Publié le par Sombrelün

L'homme s'assit sur une grosse pierre et gratta affectueusement le menton d'Akroa. Mes ainés se laissèrent tomber au sol, et il put commencer:

- Je suis Laume, un ancien. Mes frères et moi avons été les premiers à comprendre la magie et connaître sa véritable nature. Nous savions que le Grand Ronfleur aurait un Songe important, qui nous permettrait de découvrir une de ses facettes encore méconnue. Mais ce Songe était trop bruyant pour que des mages puissent passer à coté. Avec leur délicatesse coutumières, ils auraient tout mis en l'air et nous aurions eu les mains lié tout le millénaire suivant.
Nous avions besoin qu'ils soient occupé à autre chose, d'une diversion et tu as été choisi pour faire le leurre, Solune. Nous t'avons introduit parmi-eux pour qu'ils croient que tu étais le coquelicot, et ainsi avoir le champ libre pour trouver le vrai et le guider dans sa tâche.
Mais jamais nous n'aurions cru que ça se déroulerait ainsi. Oh, tu n'aurais pas été à l'abri de quelques accrocs, et c'est pourquoi j'avais demandé à Zagon de veiller sur toi. Nous n'avions cependant nullement envisagé qu'on puisse vouloir attenter à ta vie. Quand je l'ai su, je suis venu au plus vite pour mettre fin à cette mascarade. Je suis vraiment désolé d'avoir du me servir de toi ainsi...

Je le regardait avec des yeux ronds, comme j'en avais un peu pris l'habitude ses derniers temps. Je n'avais donc jamais eu de prophétie à réaliser, c'était déjà ça, mais c'était grace à elle, indirectement, que j'avais reçu mon chapeau. Par contre, quand à mon protecteur, je craignais de ne pas avoir vu seulement le bout de son nez. C'est pourquoi je demandais:

- Euh... c'est qui Zagon?

Laume sourit en grattait doucement le crâne du crapaud:

- Mon familier. Je te l'avais confié comme grenouille pour qu'il soit plus discret qu'ainsi. Il devait te protéger sans que tu ne t'en rendes compte.

Publié dans Solune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article