Fées et brouillard

Publié le par Sombrelün

J.gife remettais au clair mes notes, prise au Bosquet Gourmand, pour un jour les mettre dans mon grimoire. Mais mon Maitre, impatient, préférait essayer de déchiffrer mes pattes de mouche plutôt qu'attendre que j'ai fini. Il avait la pire difficulté à me lire, et d'autant plus à s'y retrouver dans l'organisation de mes notes, plutôt... particulière. Disons aussi que le parchemin était venu à manquer, j'aivais poursuivit sur les serviettes et emballage des mets qu'on me servait...

Le vieux mage fini par abandonner et me demander:

- Le mystère de l'absence des fées électriques, elle t'en ont bien parlé? C'est où dans tes notes?

Je farfouilla rapidement dans la pile pour sortir un papier battit sur le même principe que le papyrus, imitant une feuille de vigne, laquelle enveloppait encore quelques petits gâteaux aux noix et miel. Je repoussais ceux-ci, souffla les miettes et tendit le parchemin de fortune où n'avait été griffonné que quelques mots: « Fées électrique: trêve du brouillard non respecté. Conséquences dramatiques. »

- C'est tout? s'étonna Kolban. Mais cette trêve n'est qu'une vieille superstition!

- Il faut croire que c'était important pour elle, fis-je en haussant les épaules. Vous voulez un gâteau?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article