Epilogue,1

Publié le par Sombrelün

Épilogue: la tour de craie

J'étais occupé à hacher menu des légumes et du poisson fumé, le dos tourné à la porte quand celle-ci s'ouvrir sans bruit. Je souris et fis joyeusement:

- Entre Feun! La soupe est bientôt prête.

- Koa! ajouta ma grenouille de la table où elle suivait les opérations.

- Ravi de te revoir, Sombrelün! dit à son tour le mage orange en posant son chapeau à coté des nôtres sur la cheminé.

Il avait laissé son bourdon à l'entrée, et sans lui, il boitait légèrement. Le sort avait laissé encore, même aujourd'hui, de profondes entailles noires sur sa cheville. Il demanda:

- Alors, qu'as-tu appris de belles choses depuis la dernière fois?

- Oh oui, je suis un mage aguerrit maintenant!

En même temps, j'agitais les doigts vers l'âtre, faisant enflammer les buches sous la marmite, dont l'eau ne tardera pas à bouillir.

- D'ailleurs, où est Nadus?

- Il est dans le débarra, pour trouver un grimoire vierge avant mon départ, j'ai fini le miens ce matin.

- Tu parts déjà?

- ça fait une saison que je suis ici, j'en ai appris suffisamment pour continuer par moi-même. Et puis, j'ai ma chaumière qui m'attend. Tu viendras avec moi? Comme ça, tu sauras où elle est si tu passe dans le coin.

- Bien sur, mais je ne pense pas venir te voir très souvent... il soupira en s'asseyant. Ma cheville n'est plus trop les sentiers caillouteux, je pense que je vais rester plus longtemps ici.

- Alors tu seras ravit d'apprendre que tu auras un matelas très confortable! fit Nadus en sortant du débarra, un épais livre sous le bras et des toiles d'araignée dans les cheveux.

Feun me regarda avec des yeux ronds et je souris:

- Il ne voulait pas que je passe tout l'hiver sur le tas de paille. C'est ça l'avantage de rester plus d'une nuit.

Et je lui fis un clin d'œil.

Publié dans Solune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article